Le village prend son nom d’un de ses résidents qui s’appelait Malik, tandis que le mot Kufr signifie « village » en araméen. La tradition orale veut que les habitants du village soient originaires des tribus arrivées avec Salah al-Din et qui se sont installés dans cette région. Il y a deux mosquées dans le village : la grande mosquée Kufr Malek et la mosquée Al-Ehsan. De plus, on y trouve plusieurs sites d’intérêt archéologique, dont la maison du juge, un ancien moulin, la source de Samia, les vestiges d’un ancien palais et d’une ancienne église. D’autres lieux d’intérêt dans la région abritent un ancien moulin à l’est de la source, qui a fonctionné jusque dans les années 1930.