On dit que cette zone, à côté de la source Ein Judeida, a accueilli la première installation humaine dans la région d’Hébron, à l’âge du bronze ancien. A l’âge du bronze moyen, le site était entouré d’un mur cyclopéen et les découvertes archéologiques montrent qu’à cette époque cet endroit avait la fonction de centre administratif.

Ce tell (colline artificielle formée par les différentes couches d’habitations humaines) a été abandonné après la fin du Xe siècle avant J.-C. Il a ensuite repris vie à l’époque romaine et les vestiges d’une église byzantine (Deir Arbain) ont été trouvés sur la colline.