Bethléem – Coopérative de femmes de Tuqu’

Les femmes occupent un bureau au premier étage de la mairie de Tuqu’et ouvrent fièrement leurs portes aux visiteurs. Dans cette pièce sont exposés de multiples travaux manuels. Parmi les nombreux tee-shirts, robes, sacs à main et oreillers brodés, une exposition de tapis tissés à la main attire l’œil. Ces tapis sont fabriqués par les femmes qui connaissent l’artisanat consacré, les femmes âgées en général, qui ont d’abord tissé le fil sur le fuseau et l’ont teint en utilisant les couleurs des plantes locales.

 

Les neuf membres du bureau de cette coopérative sont tous des bénévoles ; ce qui veut dire que l’argent généré par la vente de ces travaux manuels ne revient pas à la coopérative mais à la femme qui a fabriqué l’objet. La mission de base de ce groupe est de donner l’opportunité aux artisanes d’exposer et de vendre leurs productions. Ces femmes désirent aussi fortement pouvoir perpétuer cet artisanat traditionnel (comme le tissage de tapis) en organisant des ateliers où les femmes plus âgées enseignent cet art aux plus jeunes.

 

Comme leur bureau se trouve dans les bâtiments de la mairie, les femmes n’y ont accès que pendant les heures d’ouverture de l’administration. Cela leur serait bénéfique et elles apprécieraient d’avoir « leur propre espace » le soir, voire le week-end. Elles recherchent aussi des moyens pour financer un escalier extérieur qui leur donnerait un accès direct à leurs bureaux à toute heure.

 

 

De l’autre côté du hall se trouve une cuisine que les femmes aimeraient utiliser pour concocter des spécialités culinaires palestiniennes et préparer les repas pour les écoliers. Pour le moment cependant, il manque à la cuisine, un nouveau four, un mixeur industriel, des réparations à la plomberie et plusieurs types de casseroles et d’ustensiles de cuisine.

 

L’une des membres du bureau raconte comment un jour, à l’entrée de chez elle, elle a rencontré un groupe de six randonneurs qui parcouraient le Sentier d’Abraham (Masar Ibrahim al Khalil). Elle était heureuse de les rencontrer et les a invités à prendre le thé et à manger, une belle surprise aussi pour les randonneurs : ils ont, tous ensemble, passé un agréable moment !

 

C’est grâce au Sentier d’Abraham (Masar Ibrahim al Khalil) que de telles rencontres sont possibles, et que les femmes des communautés locales peuvent partager un moment avec les voyageurs en Palestine : tout le monde y gagne !

Information

Tuqu’,Bethléem

Alia Shaer

0599964789

http://goo.gl/uVKHPx

 alia_alshaer@live.com

ACCOMMODATION

Meet the people who host travelers on the Masar Ibrahim

GUIDES

Get to know the guides of the Masar Ibrahim

WOMEN’S ASSOCIATIONS

Learn more about community initiatives along the Masar Ibrahim